Le premier jour : mots-clés

[D’entrée j’aimerais d’expliquer encore une fois que je ne suis pas débutante mais mes textes sont toujours plein de fautes. C’est un message pour les autres professeurs et pour tout le monde qui écrit le français parfait. Cette constatation n’est pas nécessaire pour tous les jeunes qui lisent le blog, parce que cette génération préférait l’ expérience et l’écriture est moins importante pour eux.]

L’école, la classe : J’ai bien passé les tests - sans résultat équilibré, mais ça va (grammaire 3.7, compréhension orale 5.8). Je suis maintenant dans une classe au niveau B2. Défi : Les autres sont tout jeune et ils se connaissent depuis quatre semaines. Je dois m’intégrer tout de suite.

L’école, les profs : Ils sont gentils et strictes. Et pour ça ils sont des baux exemplaires de notre profession.

L’école, le bâtiment : L’école se trouve à Lausanne-Flon. Le Flon c’est un quartier nouveau au centre de la ville.

Ma famille d’accueil : Socorro, la mère, travaille comme traductrice et Cloé, la fille, est étudiante en psychologie. Superbe interlocutrices les deux ! Et les chats sont aussi très agréables.

Le village : Cheseaux est une communauté encore campagnarde mais très vite grandi. Le noyau du village est joli et il y a beaucoup des jeunes ici. Ce n’est définitivement pas de village endormi.

La ville : Lausanne me plaît. C’est une ville charmante, plein d’histoire (culture, religion et formation). Les transports publics sont très pratiques ici. J’utilise le LEB et les ascenseurs qui aussi font partie des transports publics.

Découvrir Lausanne s’est monter et descendre, monter et descendre. Et remonter.

Comme la vie.

Einen Kommentar schreiben